Être tuteur en entreprise : un accompagnement adapté aux besoins de l’entreprise et au profil de l’apprenti

Publié le

Loïs Sceller est Lead Product Manager pour la société Odigo. Il est également le tuteur de Julia Leclerc, alternante en formation de Développeur web à CESI École Supérieure de l’Alternance. Il nous explique ici quel est son rôle de tuteur.

Choisir le profil qui correspond à votre entreprise

Comment avez-vous connu CESI ? Quel était votre besoin initial ?

CESI bénéficie d’une bonne notoriété sur le bassin d’emploi rouennais. Des anciens de CESI participent à des évènements et des meetup* sur la région, ce qui apporte l’image d’une école dynamique et d’un vivier de talents. Dans sa politique interne de recrutement d’alternants sur la région rouennaise, Odigo se tourne donc naturellement vers CESI pour chercher des profils de candidats.

* Meetup : soirée de réseautage social centrée sur un ou plusieurs centres d’intérêt communs aux participants.

Comment avez-vous été accompagné dans le recrutement de votre alternante ?  

Julia a été initialement identifiée par connaissance. Après des premiers entretiens concluants, le reste du recrutement s’est déroulé très simplement grâce au support et à l’accompagnement de CESI, en collaboration avec les Ressources Humaines d’Odigo.

Pourquoi avoir choisi de recruter un alternant CESI ?

Outre sa notoriété sur la région rouennaise, CESI a formé certains collaborateurs d’Odigo, ce qui assure une bonne adéquation entre les formations dispensées et les besoins en compétences d’Odigo. C’est d’autant plus important lorsqu’on recrute un alternant.

Parlez-nous de l’opérationnalité de Julia dans l’entreprise

Julia a démontré, dès le début, une capacité de progression très impressionnante, tant sur le métier d’Odigo que dans son savoir-être. Elle s’est vite intégrée à l’équipe Produit d’Odigo et a vite appréhendé la solution Odigo, qui est pourtant un logiciel riche et comprend de nombreuses fonctionnalités avancées.

Elle a su ainsi prendre en charge, dans les premiers six mois de son alternance, des taches opérationnelles et même piloter des projets au sein du Lab d’Odigo. Elle est bilingue français-anglais ce qui est un atout dans un environnement de travail international, réparti sur plusieurs pays.

Elle est impliquée, très motivée et, de plus, fait preuve d’un enthousiasme communicatif.

100% alternance, 100% métier

Pourquoi faire le choix de l’apprentissage sur ce métier ?

Odigo a une histoire de 25 ans d’expertise technologique. L’entreprise garde une culture de bienveillance et d’entraide qui convient bien à la démarche d’apprentissage.

Quelle est votre vision de l’apprentissage ?

L’apprentissage est une dynamique qui combine l’immersion en entreprise, où l’alternant apprend le métier et la culture de celle-ci, avec des périodes d’école où sont assurées des formations plus académiques. Cela permet une fertilisation croisée, les acquis de chaque univers se complétant et se renforçant.

Que pensez-vous du rythme alterné campus / entreprise ?

Le rythme proposé par CESI convient à l’organisation du travail chez Odigo et a permis à Julia de mener toutes ses tâches et projets sans heurts.

Un accompagnement gagnant – gagnant

Comment avez-vous accompagné votre apprenante à son entrée dans l’entreprise ?

Il était important de donner des premiers objectifs de démarrage permettant à Julia de comprendre et d’apprendre le métier d’Odigo, mais surtout le produit logiciel lui-même. Ces premiers objectifs validés, il a été possible de lui donner ensuite des objectifs plus ambitieux, susceptibles de la motiver et correspondant à ses aptitudes.

Comment qualifierez-vous votre rôle de tuteur ? Comment cela se traduit-il au quotidien ?

Chaque alternant requiert un accompagnement personnalisé et différent selon ses aptitudes et sa maturité. Julia a une grande capacité d’apprentissage et d’adaptation. Elle est aussi capable d’une grande autonomie. Elle va facilement au-devant des autres et est capable de travailler en bonne entente avec d’autres profils que le sien au sein d’une entreprise comme Odigo.

De ce fait, en tant que tuteur, j’ai plutôt privilégié le coaching, le feedback et l’explication, plutôt que d’être directif ou cadrant. Cela se traduit par l’organisation de points de suivis réguliers pour assurer un minimum de cadrage mais surtout en étant joignable en cas de besoin, ou encore en participant activement avec elle à certains moments clefs pour donner l’exemple ou mieux l’observer en situation.

Par quels moyens assurez-vous le suivi de votre alternante ?

Avec Julia, nous avons mis en place des points de suivi d’objectifs personnels et professionnels réguliers. Outre ces points, en participant avec elle à certaines phases de son travail, comme des réunions de lancement par exemple, j’ai aussi souhaité lui donner les clefs de fonctionnement de l’entreprise.

L’objectif était qu’elle connaisse son environnement de travail, les processus et le métier de l’entreprise mais aussi le fonctionnement global, afin qu’elle entre en contact avec des personnes clefs pour ne jamais manquer d’accompagnement, y compris sur des sujets requérant des experts ou du support d’autres équipes.

3 mots pour résumer votre avis sur CESI École Supérieure de l’Alternance

  • Confiance
  • Sérieux
  • Vivier de talents
Formations en apprentissage & professionnalisation Formations en apprentissage & professionnalisation Formations en apprentissage & professionnalisation
Formations en apprentissage & professionnalisation

RDV de l'Orientation CESI

SAMEDI 23 OCTOBRE, DE 10H À 17H !

Échange avec nos équipes sur ton projet d'orientation.

Choisis le cursus CESI qui te correspond.

Participe à une présentation des métiers sur nos campus.