Témoignage : quand nos apprentis se mobilisent pendant la crise sanitaire

Publié le

Les étudiants de CESI continuent à se mobiliser pendant cette crise sanitaire afin de venir en aide au personnel hospitalier ! Jérémy Carceller, apprenti en formation Animateur QSE au sein du campus d’Aix-en-Provence et sapeur-pompier volontaire, a souhaité se rendre utile et s’est lancé dans un projet de création de visières aux côtés d’un ami. Après une formation en accélérée sur l’impression en 3D et grâce à ces compétences et à une imprimante 3D, Jérémy produit aujourd’hui des visières à destination du personnel soignant. 

Comment l’idée d’imprimer des visières vous est venue ? 

Suite à la vue d’un post LinkedIn, j’ai constaté que l’entreprise où je souhaitais effectuer mon alternance fabriquait des visières grâce à l’impression 3D. J’ai donc pris la décision de contacter le contact que j’avais afin de proposer mon aide.

Combien de temps vous faut-il pour imprimer une visière et quelle est votre capacité de production ?

Pour fabriquer les supports de visières, j’utilise du plastique PLA et concernant la technique, je dispose d’une carte SD avec le process d’impression. À l’heure actuelle je suis capable de produire une visière par heure. J’ai pu fabriquer une vingtaine de visières mais étant novice, je rencontre actuellement des soucis de programmation avec la machine : je dois m’assurer que l’imprimante 3D soit bien calibré en effectuant 25 contrôles de positionnement de la tête d’impression. Cette tête sort le PLA à une température de 200 degrés. Je dois également m’assurer que la tête ne soit pas bouché le temps de l’impression. Les logiciels sont en anglais ce qui rend la tâche plus difficile mais cela me motive pour améliorer mon niveau.

Qui peut aujourd’hui utiliser ces visières ? Comment ont-elles été transmises ?

À ce jour tout le monde peut utiliser ces visières. Concernant la distribution nous avons décidé d’équiper un centre de travailleurs handicapés car les masques sont assez contraignants à porter.