Girls’RCoding : quand les filles osent l’informatique

Publié le

Du 12 au 16 Avril, quatre apprenants de CESI École Supérieure de l’Alternance en spécialité Informatique au campus de Dijon ont pris part à l’évènement « Girls’RCoding », organisé par Informatique Banque Populaire.

Initiation aux bases du code

L’objectif était de permettre à une vingtaine de jeunes filles de la 4ème à la 2nde de s’initier aux bases du code, de découvrir l’informatique, les métiers de ce secteur ainsi que quelques projets concrets de la ville de Dijon.


Lors d’un stage en distanciel d’une semaine, les participantes ont non seulement eu l’occasion d’en apprendre davantage sur le secteur de l’informatique à travers de multiples témoignages d’acteurs du secteur, mais ont également pu prendre part à des activités pratiques de programmation, partager des temps conviviaux autour d’activités ludiques.

Initiation à la pédagogie

Ces activités pratiques ont permis aux participantes de concevoir un site web, qu’elles ont pu présenter à leurs parents en fin de semaine.


En organisant ce stage auprès de jeunes filles, nos apprenants de CESI École Supérieure de l’Alternance ont eu l’occasion de s’initier à la pédagogie, en encadrant des groupes de travail et en partageant leur expérience. L’opération Girls’RCoding intègre plus globalement une démarche de responsabilité sociétale afin de contribuer à plus de diversité et de mixité dans les métiers de l’informatique.


Découvrez les témoignages enthousiastes d’Arthur et Elodie, apprenants CESI École Supérieur de l’Alternance en spécialité Informatique sur le campus de Dijon, qui ont pris part à l’aventure :

La première raison de ma participation était d’analyser ma capacité à gérer des personnes dans un mini projet. La deuxième raison était de pouvoir faire découvrir les métiers de l’informatique à des débutants.

Arthur

Étant une femme travaillant dans l’informatique, il me semblait important de contribuer à l’initiation des jeunes filles aux métiers du code, pour qu’elles sachent que ce n’est pas seulement un métier d’hommes. Malgré les conditions sanitaires qui ont entrainé l’organisation de l’évènement en distanciel, les filles étaient motivées tout autant que les encadrants et organisateurs. L’ambiance était très sympathique, et les activités variées. Ce genre d’évènements est très intéressant pour les jeunes filles et elles en ressortent avec une idée plus réelle des métiers de l’informatique. Je participerai sans souci aux prochaines éditions !

Élodie