Continuité pédagogique : découvrez le témoignage de Julien

Publié le

Découvrez le témoignage de Julien Berton, Responsable pédagogique à CESI École Supérieure de l’Alternance.

Suite aux récentes annonces de confinement, annoncées par le gouvernement afin de lutter contre le Covid-19, comment avez-vous réagi ?

Nous avons agi immédiatement en ayant le souci de la continuité pédagogique et nous avons mis en place les moyens humains et techniques pour répondre à cet objectif.

Quelles ont été les mesures que vous avez prises afin d’assurer la continuité des formations ?

Nous avons fait basculer les élèves sur un mode de formation à distance, qui, malgré son format, conserve l’interactivité et favorise les échanges entre élèves ou avec l’intervenant. L’ensemble des promotions dispose désormais d’un espace de collaboration commun, qui leur permet d’échanger avant, pendant et après la session de formation.

Comment avez-vous accompagné les apprenants dans une formation 100% digitale ? Comment, aujourd’hui, les accompagnez-vous au quotidien ?

Nous avons dû réagir très vite car certains alternants présents sur le campus le vendredi devaient utiliser cette modalité dès le lundi suivant. Dans ce sens, nous avons pu tester le bon fonctionnement de ces solutions grâce à leur présence physique pour nous assurer qu’il n’y aurait pas de problème et et que nous pourrions les accompagner au mieux dans l’usage de la classe virtuelle.

Quels outils utilisez-vous ? Comment ?

Microsoft Teams principalement. Grâce à l’offre Office 365 dont bénéficient l’ensemble des élèves CESI, il était simple de leur faire accéder à ses outils car déjà déployés depuis un moment, bien avant la crise actuelle. Pour vous donner un exemple encore plus concret, j’avais mis en place et testé le groupe Teams de la promotion GMSI 19 depuis janvier 2020.

Sur la façon de l’utiliser, nous nous en servons principalement pendant les sessions de formation, où le formateur peut partager son écran et ainsi donner ses cours et ses démonstrations. Il peut également animer les groupes de travail, que cela soit en un seul groupe ou par petit comité, comme il le ferait dans une session présentielle classique. Au-delà des sessions de formation, j’ai pu constater que le groupe Teams de la promotion avait favorisé le partage d’informations et plus globalement la collaboration au sein de mon groupe.

Comment assurez-vous la relation tripartite avec les entreprises ?

Nous nous inscrivons là aussi dans une démarche de continuité en maintenant à distance l’ensemble des visites entreprises initialement prévues. Nous conduisons pour le moment les réunions tripartites à l’aide également de Microsoft Teams, qui permet à l’ensemble des parties de partager des documents, l’écran ou d’autres éléments qui seraient utiles pour notre réunion. Hormis la visite des locaux, l’ensemble des points de cette visite sont traités.

Que pensez-vous de cette expérience « full digital » ?

Très positive, tant les interlocuteurs et les alternants jouent le jeu du format en ligne. La situation actuelle aura permis à certains de mes alternants de comprendre et de s’approprier les outils de collaboration utilisés en entreprise. Cette étape dans leur parcours de formation les préparera aussi, je le crois, aux situations de télétravail qui seront plus courantes dans le futur et développera chez eux l’autonomie et la responsabilité que ce mode de travail demande.